Dunkerque

Take Me Back

 

Dunkerque

C’était le 10 mai 1940, lorsque Winston Churchill est devenu Premier ministre du Royaume-Uni. Le 26 du même mois, les forces britanniques européennes et la première armée française étaient embouteillées dans un couloir menant à la Manche, d’une profondeur de 60 miles et d’une largeur de 15-25 miles.

La majorité des forces britanniques se trouvaient toujours autour de Lille, à plus de 40 miles de Dunkerque, l’armée française étant située plus au sud. Deux énormes armées allemandes flanquaient les troupes alliées. Le groupe d’armée B du général Fedor von Bock se trouvait à l’est et le groupe d’armée A du général Gerd von Rundstedt à l’ouest. Repoussés par l’armée allemande, des centaines de milliers de soldats n’ont pas d’autre choix que de se replier sur les plages de Dunkerque.

 

 

338 226 hommes se sont échappés

Le War Office savait qu’ils devaient évacuer les forces britanniques des plages de Dunkerque. En seulement neuf jours, du 27 mai au 4 juin, 338 226 hommes se sont échappés.  Parmi eux, 139 997 soldats français, polonais et belges, ainsi qu’un petit nombre de soldats néerlandais. Ces soldats ont évité une capture ou une mort presque certaine grâce à la bravoure des marins de 861 navires.

De tous les petits bateaux, principalement privés, qui ont quitté l’Angleterre pour aider au sauvetage, 243 ont été perdus pendant l’opération. L’intense bataille aérienne a également causé des pertes importantes des deux côtés – 177 avions britanniques et 240 avions allemands ont été perdus. Les docks de Dunkerque avaient été gravement endommagés et ne pouvaient plus être utilisés. Cependant, les digues à l’est et à l’ouest protégeant l’entrée du port étaient heureusement encore intactes.

Le capitaine William Tennant, qui était chargé de l’évacuation, a décidé d’utiliser les plages et le East Mole pour débarquer les navires. Cette idée, a connu un grand succès. Elle a permis d’augmenter considérablement le nombre de troupes sauvées et de sauver des milliers de vies chaque jour.

 

Opération terminée

Plus de 68 000 hommes ont évacué la plage en un seul jour, le 31 mai. Les derniers de l’armée britannique sont partis le 3 juin.  A 10h50 ce matin-là, Tennant envoya le fameux signal à Ramsay disant « Opération terminée ». Retour à Douvres ». Cependant, Churchill insista : « Nous devons retourner pour les Français ».

La Royal Navy est revenue le 4 juin pour sauver de nombreuses arrières-gardes françaises. Ce dernier jour, plus de 26 000 soldats français ont été évacués de la plage de Dunkerque. Cependant, entre 30 000 et 40 000 autres soldats ont été laissés derrière et ont dû se rendre aux Allemands.

 

×

Hello!

Click our representative below to chat on WhatsApp or send us an email to info@euroyc.com

× Need help?